Les Pyrénées,
la mémoire de Mont de Marsan

Depuis 1938, l’hôtel-restaurant Les Pyrénées
est une véritable institution à Mont de Marsan.

 



Entre tradition…

L’établissement a longtemps été tenu par Albertine Masson, dont les beaux-parents avaient repris l’hôtel en 1938. Entrée en tant que serveuse en 1957, Albertine, devenue la femme du patron, dirige Les Pyrénées jusqu’en 2007.

Le « tout Mont-de-Marsan » s’y côtoie, en particulier des dirigeants et joueurs du stade Montois (Camille Pedarre, les frères Boniface, Jean-Baptiste Haristoy, Benoit Dauga, Pierrot Pascalin, Pierre Lacroix…) et des élus locaux, comme Philippe Labeyrie, ancien maire et sénateur, ou Henri Emmanuelli.

Lors des corridas de La Madeleine, Les Pyrénées sont la table des toreros qui brillent sur le ruedo du Plumaçon, pour la plupart devenus des amis d’Albertine : Paquirri, Victor Mendès, Ruiz Miguel, Manzanares père, qui se dispute la chambre 15 du deuxième étage avec El Yiyo, ou encore Nimeño II et Padilla…

À partir de 2007, Patrick Brethes prend la suite. Il contribue à faire des Pyrénées un haut lieu des fêtes de la Madeleine : accoudé sur un tonneau, on y refait la corrida en partageant un verre et des tapas au milieu d’une joyeuse assemblée.

… et renouveau

En 2018, c’est Marc Giraud qui reprend le flambeau. Cet ancien joueur de rugby est issu d’une famille de professionnels de l’hôtellerie-restauration depuis 3 générations. À Mont de Marsan, on le connait déjà pour avoir brillamment tenu le restaurant du Golf à Saint-Avit.

Aux Pyrénées, il souhaite bien sûr garder l’esprit du lieu, dans lequel presque chaque Montois a un souvenir, de baptême, de communion, de mariage ou de Madeleine…
En adaptant l’hôtel-restaurant à l’air du temps, Marc Giraud souhaite avant tout continuer à donner du plaisir à ses hôtes, en leur offrant un moment convivial et gourmand. Et que la fête continue !